LES 4èmes JOURNÉES LITTÉRAIRES ET MUSICALES

de BRUNOY

Direction artistique :

Gérard CHARROIN et Manuel DIEUDONNÉ

Hermine HORIOT
Patrick Poivre D'ARVOR

Elodie FONDACCI

Gael GIRAUDEAU

        Des rencontres…

 

       Pour ce qu’il y a de plus grand dans la vie, dit-on, il n’y a pas des choix, mais des rencontres. Rencontres autour de la musique, de la peinture, du théâtre, des plus belles pages de la littérature et de la poésie… Tel sera l’objectif des 4e Journées littéraires et musicales de Brunoy.

         Rencontres en musique avec le pianiste Jean-Pascal MEYER pour un récital Chopin. Rencontres autour de la littérature avec le journaliste et écrivain Patrick Poivre D'ARVOR, avec l'auteur Frédéric VERGER prix Goncourt 2014 du 1er roman..

        Rencontres avec trois peintres contemporains : Roland-Albert Besson, Dominique Baur et Gérard Charroin. Rencontres en musique, pour les enfants, avec des contes et légendes grâce à Valentina Vitale, Alexandre Delaoutre et Élodie Fondacci. Rencontres en musique avec des collégiens et des lycéens autour de la littérature et de l’écriture grâce au comédien Gérard Charroin et la violoncelliste Hermine HORIOT. Enfin, deux spectacles écrits par Manuel Dieudonné mettront en scène des rencontres fulgurantes : celle de Frédéric Chopin (interprété par Gérard Charroin) et de Georges Sand (interprétée par Élodie Fondacci) mise en musique par le pianiste Jean-Pascal Meyer ; celle de Vincent Van Gogh (Gael GIRAUDEAU) et de Paul Gauguin (Gérard CHARROIN), mise en musique par Hermine HORIOT.

           S’il est vrai, comme le dit François Cheng, « qu’on vit juste pour quelques rencontres », ces 4e JLM s’efforceront d’établir de ces moments sacrés où les « âmes et les cœurs chantent à l’unisson ».

 

MEDIATHEQUE

Exposition VAN GOGH GAUGUIN du 18 au 30 avril 2020

LA PARENTHESE

25 avril : RENCONTRE LITTERAIRE avec Patrick Poivre d'ARVOR pour son nouveau roman L'ambitieux.

THÉATRE

25 avril : UN PRINTEMPS AVEC CHOPIN avec Elodie FONDACCI - Jean Pascal MEYER et Gérard CHARROIN

MAISON DES ARTS

du 27 au 30 avril : Exposition BBC - BAUR BESSON CHARROIN

SALLE DES FETES

20 avril : RENCONTRE LITTERAIRE avec Frédéric VERGER prix Goncourt du 1er roman

21, 22, 23, 28 avril : LES BELLES PAGES DE LA LITTERATURE avec Hermine HORIOT Manuel DIEUDONNE et Gérard CHARROIN

1 mai : CONFERENCE LA PEINTURE ET LA POESIE par Roland Albert BESSON

2 mai : LE CHOC VAN GOGH - GAUGUIN avec Gael GIRAUDEAU, Gérard CHARROIN, Gauthier HERMANN.

EGLISE SAINT MÉDARD

30 avril : Récital Chopin avec Jean-Pascal MEYER

Un printemps avec CHOPIN

Un spectacle écrit par Manuel DIEUDONNÉ
avec Jean-Pascal MEYER piano Elodie FONDACCI
et Gérard CHARROIN, Images sur grand écran.

Jean Pascal MEYER
Elodie FONDACCI

   L'épisode de Majorque, inauguré dans le soleil et l'euphorie, s'achève avec la pluie et la déception, il faut rentrer. Mais où abriter leur amour ? A Nohant, dans la grande maison que George Sand possède dans ce cœur du Berry secret, qui séduit d'emblée Chopin.
     Dorénavant, il y viendra chaque été – des étés qui commencent à Pâques et s'achèvent à la Toussaint – et c'est là qu'il va composer l'essentiel et peut-être le meilleur de son œuvre : ces sept étés à Nohant vont en effet voir fleurir des valses, des mazurkas, des polonaises mais aussi d'abord une nouvelle ballade, un nouveau scherzo.
       En 1840, Chopin a 30 ans. Il forme avec George Sand un couple d'artistes en vue, salué, reconnu, estimé du milieu artistique.
 En 1846, c'est la déchirure, la fin du couple Chopin/Sand. Il tente de vivre, de résister à la maladie qui le ronge, d'échapper aux quintes de toux, au sang qui monte dans la gorge. Il se laisse absurdement entraîner par une écossaise dans un périple jusqu'à Glasgow d'où il revient exsangue. Encore quelques mazurkas, jusqu'à cette dernière qu'il achève presque sur son lit de mort, en 1849, à 39 ans.

Une rencontre littéraire : Frédéric VERGER

prix Goncourt 2014 du 1er roman

Frédéric Verger est un écrivain français. Ayant réussi son agrégation de lettres en 1986, il est actuellement professeur de français au lycée d'Arsonval à Saint-Maur-des-Fossés. Il est également chroniqueur à la Revue des deux Mondes.
 Frédéric Verger reçoit en 2013 le prix Liste Goncourt : le choix polonais, puis en 2014 le prix Thyde Monnier de la Société des gens de lettres le prix Mémoire Albert Cohen, le Prix Goncourt du premier roman ainsi que le prix Valery-Larbaud pour son roman Arden, paru aux éditions Gallimard. En 2017, son roman Les Rêveuses est sélectionné pour le prix Goncourt 2017.
 "Quand j'ai commencé à écrire "Arden", j'ai eu le sentiment que ça fonctionnait, j'étais moi-même pris par l'histoire. Là, j'ai eu envie d'aller jusqu'au bout." Il envoie son manuscrit à plusieurs maisons d'éditions. Gallimard répond rapidement. Suivent la publication et le bel accueil de la critique et des prix littéraires.
« Le roman, c'est une façon de penser la vie  "Madame Bovary" de Gustave Flaubert, je l'ai lu quand j'avais 14 ans et j'ai eu le sentiment de comprendre tout ce que l'écrivain voulait dire dans chacune des phrases, pas la chose explicite, mais ce qui était derrière, de sensibilité, d'affect. Ca a changé ma vie parce que j'ai compris que le roman, c'était une façon de penser la vie. Une façon de comprendre la vie, comme il peut y avoir une façon religieuse de comprendre la vie. Et moi, cette manière-là, cette façon de regarder et d'appréhender la réalité par les mots, me convenait."

LES BELLES PAGES DE LA LITTÉRATURE

Une belle rencontre avec les scolaires

      Le Service Culturel de la ville de BRUNOY propose aux établissements scolaires  dans le cadre des « Journées Littéraires et Musicales » un spectacle pour les lycées et les collèges. « LES BELLES PAGES DE LA LITTÉRATURE »

 Un moment culturel animé par Manuel DIEUDONNE avec la participation de Hermine HORIOT violoncelle, et Gérard CHARROIN récitant. 

Lectures au lycée TALMA de BRUNOY

      Nous proposons aux élèves des lycées et collèges de Brunoy, d ’écrire un texte libre sur le thème de la « RENCONTRE » et de le lire ou le faire lire en public.

Collège CAMUS de BRUNOY

LE CHOC VAN GOGH - GAUGUIN

L'affrontement de deux titans

Spectacle écrit par Manuel DIEUDONNÉ, en collaboration avec Xavier CYR-CHARLES
Avec Gaël GIRAUDEAU, Gérard Charroin, Hermine HORIOT (violoncelle)  Images sur grand écran

Une cuisine. Un atelier. Deux chambres à l'étage. Une petite maison jaune à Arles. Deux titans de la peinture et une rencontre au sommet… qui s'achève en catastrophe.
 Lorsque Vincent Van Gogh invite Paul Gauguin à descendre de Pont-Aven pour le rejoindre dans le Sud de la France, il a dans l'idée de constituer à Arles une fraternité d'artistes travaillant dans l'amitié et l'émulation.
 Mais tout oppose ces deux génies, le caractère, l'ambition, l'idéal artistique. Après neuf semaines de cohabitation, de travail en commun et de violentes disputes,  Van Gogh menace Gauguin avec un rasoir et rentre à l'atelier se trancher l'oreille gauche. Il ne sortira plus que par intermittence de son état dépressif et délirant jusqu'à son suicide en juillet 1890.
Que s'est-il exactement passé entre les deux hommes ? Quel drame s'est-il joué à Arles ?
 Le spectacle « VAN GOGH – GAUGUIN, LE CHOC » nous fait revivre ces neuf semaines d'une densité exceptionnelle, plongeant les spectateurs dans l'intimité des deux hommes. Au-delà d'une rivalité artistique harassante, de la consommation massive d'alcool et d'une incompatibilité de caractère, c'est d'abord l'art qui est au centre de ce « choc ». L'art le plus exigeant, le plus éreintant. L'art des temps futurs.

Anny DUPEYRET et son fils Gael GIRAUDEAU

© 2017  par Musique Classique;