GÉRARD CHARROIN

Figaro Magazine.jpg
943-Paris-2019.jpg
Paris  Ref 943 -Huile sur toile format 55 x 46 cm

Trouville

Trouville Ref: 618 - 619 - 620 -2004 - Huiles sur toile format 55 x 46 cm

Ref: 618 - 2004 - Huile sur toile format 55 x 46 cm

LE PARADOXE FIGURATIF

  Peindre, C'est d'abord figurer, et cela, quelle que soit l'intention et quel que soit le contenu.  Depuis le « bestiaire » fantastique de Lascaux jusqu'aux disques de couleur de Robert Delaunay, en passant par la chapelle Sixtine et les Sainte-Victoire de Cézanne dès lors que l'on porte un trait sur une surface, que l'on pose un aplat de couleur sur une toile, un plafond ou la paroi accidentée d'une grotte, on donne figure à ce qui auparavant n'avait aucune existence.  Le trait configure de l'être.
   « Figurer », c'est donner une forme, c'est donner un corps, c'est rendre visible ce qui n'était rien.  Le premier mystère de la figuration vient de là et l'enfant lui-même qui dessine au hasard un brouillard de traits colorés sur une feuille y est sensible : quelques traits portés ici ou là, tranchant avec un fond, suffisent à captiver le regard.  On s'intéresse presque spontanément à ce qui est en train de se former, attentif à ce qui se réalise.

2002-Chesley-Manuel Noel-093.JPG

  Ce qu'une image raconte, en ce sens, n'est pas ce que nous voyons communément dans le monde naturel, on y sent une intention spirituelle.  L'art, est une manifestation de la puissance de l'esprit.  La représentation nous attire vers une arrière-représentation, sorte de fond obscur, qui est une signification.

993-Rilke-2020.jpg

Ref : 993 - Rainer Maria RILKE - 2020

 Tout ces contenus, par leurs formes mêmes, par les distorsions que l'artiste a voulues et maîtrisées appartiennent à l'univers imaginaire de l'homme.  Le peintre ne les puise pas dans l'ordre des choses, mais dans l'ordre de sa volonté - volonté liée à des tréfonds dont il soupçonne les inquiétantes spirales.

815-Prague-1-2009.JPG

Ref : 815 Prague 1

   Voilà donc le « paradoxe figuratif »: toute peinture est d'abord visible, mais en même temps intelligible, impérieusement soumise à la narration.  Toute peinture est une synthèse de visible et d'idée, si bien que le peintre n'est ni seulement un réaliste ni seulement un idéaliste, il est à la charnière de l'oeil et de l'esprit.   

2004-Villon-Chemin Sculpteurs-12.JPG

EXPOSITION A CHESLEY  (10)

Renseignements : tél : 06 03 88 16 95

PUBLICATIONS

Couverture SUITES couleurs.jpg
Couverture autour de Lautrec.jpg
Couverture Ecorces.jpg