Exposition Maison des Arts

3 peintres : BAUR - BESSON - CHARROIN

Dominique BAUR

Dominique BAUR, vraiment un talent considérable qui fait peur. Une peur que l’on voudrait inviter chez soi avec ce qu’elle représente de silence, avec une musique, qui sait ?
 Dominique est un peintre avec le poing sur la table et dans les couleurs.
                                                           Léo FÉRRÉ

Roland Albert BESSON

 A l'Orangerie du Parc Caillebotte Roland Albert BESSON fait revivre les détails artistiques des œuvres des grands Maîtres du 20ème siècle.
Ses créations racontent une histoire et suspendues en grappes se répondent.

 

                                         Le RÉPUBLICAIN

Gerard CHARROIN

     Par delà la frontière entre figuration et abstraction, Gérard CHARROIN donne priorité à la couleur, et avoue volontiers son admiration pour Derain, Vlaminck ou Dufy. Ses toiles récentes de rues parisiennes lavées par la pluie, disent le bonheur de peindre... lui, préfère un autre mot : la gourmandise.
                                   Le FIGARO MAGAZINE

Exposition à Castres (Club de bridge)

19 rue Eugène Leris  81100 CASTRES

DE PARIS A CASTRES
42 peintures sur Paris et Castres
à découvrir lundi mardi et vendredi
à partir de 18 heures
au Club de bridge
19 rue Eugène Leris - CASTRES
Midi Libre

Galerie Épopéa Paris

rue Saint Honoré 75002 PARIS

"Une victoire sur la morosité"

     A bien regarder les toiles de Gérard Charroin, on perçoit une grande gourmandise de regard qui ne nous laisse pas sans mots.   Depuis les pays intimes des aquarelles jusqu'aux acryliques et aux huiles géométrisées où le paysage s'intensifie dans une lutte de couleurs en aplats, j’y vois une soif inextinguible de montrer la jubilation de l'oeil, de partager le plaisir de voir.  J'y vois une unanime célébration des sens. Voilà peut-être le fil d’Ariane, ce fil qui est la marque d' un travail plus que d'une oeuvre.  Un sensualisme quiet déborde des toiles.  La lumière a quelque chose d’épais qui se mange et se mâche.  La forme est pétrie de couleurs et provoque cette exaltation, cet éréthisme des fibres les plus sensuelles du corps.

 Ces toiles sont une victoire sur la morosité et sur l'aigreur et sur la vacuité, car le visible y surgit du néant, arraché à la malédiction de l'ennui autant qu'a la malédiction du manque.

Véronique BUR et Gérard CHARROIN

CHESLEY  (Aube)

11, rue aux Anes

L'atelier de Chesley
L'EST REPUBLICAIN

BRUNOY CONCERTO

85 Bis rue de Cerçay

Exposition Corine SYLVIA CONGIU et Gérard CHARROIN
Exposition Gisèle GAUTHIER DORÉ
Vernissage à CONCERTO

CHAOURCE OFFICE DU TOURISME

ERVY LE CHATEL  La halle

© 2017  par Musique Classique;